Quelles sont les IST ?  

Chlamydia

IST bactériennes

Symptômes de l’infection à Chlamydia

Généralement, les infections à Chlamydia sont asymptomatiques. En cas de symptômes, ceux-ci apparaissent 1 à 3 semaines après la contamination :

  • douleurs en urinant, douleurs au bas-ventre, inconfort durant les relations sexuelles
  • pertes génitales, écoulements anormaux et saignements irréguliers
  • douleur à la gorge, douleur anale.

Si l’infection à Chlamydia n’est pas traitée à temps, des complications graves peuvent survenir :

  • une infection de l’utérus et des trompes, pouvant provoquer l’infertilité chez la femme;
  • une infection des parties génitales et des voies urinaires, pouvant provoquer l’infertilité chez l’homme ;
  • la lymphogranulomatose vénérienne : infection grave due à un type particulier de Chlamydia, s’accompagnant d’une inflammation du rectum et des ganglions dans l’aine.

Mode de transmission de la Chlamydia

La Chlamydia se transmet :

- par contact sexuel (vaginal, oral et/ou anal)
- lors de l’accouchement (transmission mère-enfant, assez rare dans nos régions).

Dépistage de la Chlamydia

Le dépistage de la Chlamydia se fait par:

  • un frottis (génital, oral, anal) 
  • un examen d’urine « premier jet »

Ton, ta ou tes partenaires doivent également être dépisté(es) et traité(es) !

Traitement de la Chlamydia

La Chlamydia se traite par des antibiotiques appropriés.

Une fois traité(e) et guéri(e), tu peux te réinfecter une nouvelle fois, si tu n’adoptes pas les règles du safer-sex!

Protection contre la Chlamydia

Pour se protéger de la Chlamydia, il faut utiliser un préservatif (masculin ou féminin) systématiquement.

L’infection à Chlamydia est souvent sans symptômes : il faut donc te protéger et protéger ton, ta ou tes partenaire(s) et faire un dépistage après une prise de risque !

← Retour à "IST bactériennes"
Chargement...