Quelles sont les IST ?  

SIDA / AIDS / VIH

IST virales

Symptômes du VIH/SIDA

Généralement, les symptômes du VIH/SIDA apparaissent entre 2 et 8 semaines après la contamination:

  • Syndrôme grippal
  • Fatigue extrême, perte d’appétit, perte de poids inexpliquée, diarrhée, sueurs nocturnes
  • Ganglions (aisselles, cou, aines).

Entre 2 et 8 semaines après la contamination, le virus, très virulent, se multiplie dans le corps. C’est durant cette période qu’il est le plus facilement transmissible à ton/ta ou tes partenaires.

Après cette primo-infection, la personne porteuse du VIH ne ressent aucun symptôme alors que le virus continue de se développer dans son organisme.

Pendant plusieurs années, l’infection par le VIH ne se manifeste pas. Puis, la maladie – le stade SIDA – apparaît. À son stade avancé, elle peut entraîner des complications graves dues à la baisse des défenses immunitaires: ce sont des infections opportunistes et des cancers surtout.

Si l’infection au VIH/SIDA n’est pas traitée à temps, des complications graves peuvent survenir comme diverses infections graves, des cancers et des maladies cardiovasculaires, menant à la mort.

Mode de transmission du VIH/SIDA

Le VIH/SIDA se transmet :

  • par contact des organes génitaux, de l’anus ou de lésions cutanées avec le sang, le sperme, le liquide séminal, les sécrétions vaginales d’une personne infectée, ou par le lait maternel.
  • par contact de sang à sang
  • lors de la grossesse (transmission mère-enfant) sauf si la future mère est sous traitement
  • par l’échange de matériel d’injection, ou l’utilisation de matériel de piercing/tatouage non-stérilisé
  • par la transfusion sanguine dans certains pays non-industrialisés

Dépistage du VIH/SIDA

Le dépistage de VIH/SIDA se réalise:

  • via une prise de sang
  • via un test rapide.

Il existe des centres spécialisés pour le dépistage du VIH/SIDA.

Traitement du VIH/SIDA

A l’heure actuelle, le VIH/SIDA ne se guérit toujours pas et reste une maladie potentiellement mortelle.

Il existe des traitements limitant l’évolution vers le stade SIDA: ces médicaments, sur ordonnance médicale, permettent de ralentir l’évolution de la maladie et de prévenir l’apparition des diverses complications. Les trithérapies, ou traitements antirétroviraux, permettent une augmentation de l’espérance de vie des personnes séropositives mais pas leur guérison. Elles permettent également de réduire la charge virale et réduisent ainsi le risque de transmission de la maladie.

Si tu as vécu une situation à haut risque, il existe un traitement d’urgence à prendre au plus tard 72 heures après le risque. (Consulter la brochure PEP dans téléchargements). Ce traitement n’est pas efficace à 100% et ne remplace en aucun cas les mesures de prévention.

Protection contre le VIH/SIDA

Pour se protéger du HIV/SIDA, il faut:

  • utiliser un préservatif (masculin ou féminin) systématiquement ;
  • utiliser du matériel d’injection stérile et à usage unique, et ne pas le partager ;
  • éviter les contacts avec le sang (tatouage et piercing, contact accidentel, transfusion sanguine dans des pays où le sang n’est pas encore systématiquement testé ) d’une personne infectée.

Pour les femmes séropositives enceintes, il existe un traitement à base d’antirétroviraux pour protéger l’enfant à naître (2% de risque de transmission mère-enfant si la mère est traitée).

Si tu as pris un risque avéré, il existe untraitement d’urgence à prendre endéans les 72 heures maximum après le risque. (Consulter la brochure PEP dans téléchargements). Ce traitement n’est pas efficace à 100% et ne remplace en aucun cas les mesures de prévention.

Les symptômes du HIV/SIDA peuvent passer longtemps  inaperçus: il faut donc te protéger et protéger ton, ta ou tes partenaires après une prise de risque, et penser au dépistage !

← Retour à "IST virales"
Chargement...